Classes 7 à 8

ERSGE_035

7e classe
La quête d’idéal du début de l’adolescence trouve un écho dans l’enseignement des matières proposées, en particulier les grandes découvertes de l’humanité (géographiques, techniques, scientifiques) entre le Moyen Age et la Renaissance. L’enseignement des matières par période comporte des cours donnés par divers enseignants. Les élèves participent activement en réalisant des exposés à partir de matériaux récoltés (notes prises en cours, recherches bibliographiques, collecte d’illustrations, etc.) et rédigent leur propre dossier dans certaines disciplines. L’histoire est maintenant abordée en tant qu’enchaînement d’évènements où la réalité de la loi de cause à effet a sa place, et où l’homme commence à ressentir consciemment les conséquences des actes qu’il pose. La confrontation à la matière à travers des ateliers hebdomadaires de bois et de jardinage permet à l’élève de développer sa volonté. De plus ces ateliers ainsi que ceux de peinture et de dessin permettent de garder pour l’enfant un équilibre entre créativité et sollicitation intellectuelle. Ces différentes activités contribuent à développer toutes les facettes de l’être en devenir. D’autre part, la relation à l’intérieur du groupe classe et l’ouverture aux autres cultures sont favorisées par le stage de danses et musiques folkloriques d’une semaine. En outre, le concert de Pâques en 7e classe peut être considéré comme l’aboutissement du travail effectué en orchestre depuis la 4e.

8e classe
Au moment de la puberté s’éveille en l’adolescent un amour profond pour l’humanité et pour le monde entier; l’attrait qu’il éprouve pour l’autre sexe n’en est qu’une des formes. La sociabilité, le besoin d’amitié personnelle deviennent plus forts. En même temps, une faculté nouvelle s’éveille, celle de la pensée logique, du jugement. Tout ce que l’élève avait assimilé jusque-là, porté par l’autorité de l’enseignant, forme maintenant une base solide, une réserve où il puisera les éléments d’opinion et de jugement personnels.

Une pièce de théâtre importante incluant un travail de diction, de la musique, des décors, des costumes, etc., marque la fin de ce cheminement. L’occasion pour chaque élève de faire une synthèse de tout ce qu’il a appris pendant huit ans, aussi bien dans le domaine intellectuel, qu’artistique ou manuel. Il découvre ses capacités jusque-là souvent inconnues de lui-même et de son entourage. C’est une période très intense et attendue par les élèves depuis longtemps.

L’étude de l’histoire contemporaine leur permet par ailleurs de se situer dans le monde d’aujourd’hui en tant que citoyens. L’accent est mis tout particulièrement sur l’aspect culturel, sur les transformations profondes qu’ont apportées certaines inventions. L’être humain en est toujours le centre et le responsable. En cours de français, c’est en travaillant de façon approfondie une biographie de leur choix que les adolescents comprennent un peu mieux ce que peut être leur propre parcours dans la vie.