La pédagogie

ERSGE_005

La pédagogie de notre école se fonde sur une connaissance approfondie de la nature de l’enfant et répond aux besoins de son évolution en suivant les étapes de sa maturation.

Elle permet à tout enfant, quels que soient ses talents, de développer de manière équilibrée ses facultés intellectuelles, artistiques et manuelles selon les principes suivants :

  • Respect des rythmes de l’enfant 
    Celui-ci se manifeste notamment dans les horaires des classes, depuis 5 matinées par semaine au jardin d’enfants et en 1re classe, auxquels s’ajoutent progressivement les après-midis jusqu’à 4 par semaine à partir de la 6e classe, voire 5 en classes secondaires II. Par ailleurs, l’introduction des disciplines et le contenu même des cours tiennent compte des différents stades de développement de l’enfant. Les domaines abordés donnent naissance à une éducation globale, les enseignants ayant conscience de leur interdépendance. Ainsi les élèves accèdent-ils par exemple plus facilement aux sciences grâce à l’enseignement reçu dans une branche artistique.
  • Enseignement par périodes
    Certaines matières sont enseignées sous forme de périodes de deux à quatre semaines lors du cours principal donné pendant les deux premières heures de chaque matinée scolaire. Cette immersion quotidienne permet à l’élève de se familiariser avec une discipline et de concentrer ses forces. En reprenant une matière laissée en sommeil pendant quelque temps, nous constatons que le repos entre deux périodes a été fécond ; lorsque reviennent les souvenirs, germent aussi de nouvelles facultés et naît une nouvelle chance de s’ouvrir à un domaine, d’aborder à neuf un thème, de saisir des relations, et de surmonter des obstacles ressentis auparavant comme infranchissables.
  • Intégration sociale
    Les élèves sont répartis dans les classes selon leur âge. Le groupe constitué en 1re classe évolue jusqu’en 6e classe avec le même professeur principal. Cette inscription de la relation dans la durée garantit la continuité des rapports et favorise la confiance entre les enfants et l’enseignant. Celui-ci apprend à bien les connaître et peut s’occuper d’eux individuellement en tenant compte de leurs points forts et de leurs faiblesses. Les enfants grandissent dans un groupe relativement stable au sein duquel le respect de l’autre sans distinction ethnique, sociale ou confessionnelle est primordial, ce qui leur permet de développer des valeurs essentielles telles qu’entraide, écoute, reconnaissance mutuelle des qualités et des différences indépendamment du niveau scolaire. Ainsi les élèves dits « à haut potentiel » peuvent-ils trouver, à travers les branches manuelles et artistiques, un équilibre face à leurs aptitudes intellectuelles prédominantes. Les filles et les garçons suivent les mêmes enseignements, activités manuelles incluses (tricot, modelage, sculpture sur bois, tissage, forge, etc.). Par ailleurs, le redoublement est une mesure exceptionnelle car l’expérience montre qu’il est rarement la solution. Nous préférons identifier les besoins spécifiques de chaque enfant et les traiter au cas par cas sur une période plus longue que juste une année. En outre, il peut s’avérer traumatisant voire humiliant pour un élève d’être séparé de ce tissu social qu’est sa classe d’âge, et de se retrouver dans une situation où l’enseignement est en inadéquation avec son développement intérieur. C’est la réussite du groupe social qui est recherchée afin de donner au monde de futurs adultes solidaires et respectueux les uns des autres.
  • Ouverture sur le monde
    En tant qu’école associée de l’UNESCO, nous nous engageons à mettre l’accent, dans notre enseignement, sur les domaines suivants : droits de l’homme et démocratie, lutte contre la pauvreté et la misère, tolérance et paix, développement durable, apprentissage interculturel, compréhension internationale entre les peuples. De nombreux projets vont dans le sens de ces valeurs tout au long de notre plan scolaire, depuis les contes, mythes et grandes civilisations dans les classes primaires jusqu’aux différents stages en classes secondaires II.
  • Evaluation individuelle et sans notes jusqu’en 9e classe
    Le système exclusif des notes est une évalutation restrictive privilégiant généralement l’aspect intellectuel. L’évaluation que nous pratiquons témoigne du parcours de l’élève et de l’atteinte des objectifs fixés. Elle attribue une importance égale aux domaines intellectuels, artistiques et manuels. Ce qui est décisif n’est pas seulement l’état des connaissances mais le développement global de l’élève. Les enfants et les jeunes ne prennent pas des initiatives sur la base d’une exigence de performance à atteindre mais à partir d’une motivation saine. Dans les classes secondaires II, pour des questions de relation avec l’ensemble du système scolaire, les élèves reçoivent une bulletin noté et commenté par trimestre. Les notes tiennent compte non seulement des acquis, mais aussi de l’engagement face au travail demandé et de l’attitude en cours.
  • Collaboration étroite entre parents, élèves et enseignants
    Parents et enseignants se comprennent comme des partenaires d’éducation des enfants et se considèrent dans une relation d’égal à égal. Les parents sont impliqués dans le processus d’évolution de l’école et sont pris au sérieux quant à leurs questions et leurs impulsions. Des soirées de parents sont organisées pour chaque classe ou jardin d’enfants environ trois fois par an. Ce sont des occasions pour les enseignants, qui ont suivi pour la plupart, ou se sont engagés à suivre, une formation spécifique à notre pédagogie, de partager leur expérience et leurs connaissances avec les parents.