Petite enfance

ersge_105

Le développement de l’enfant est favorisé par un environnement sain, empli de beauté. Faire régner une patience bienveillante, une chaleur aimante et une douce quiétude est le rôle des jardinières. C’est ainsi que les éducatrices peuvent, avec leur capacité d’intuition, se consacrer au processus d’autonomie et offrir à l’enfant un cadre qui lui donne sécurité et confiance. Ainsi, l’enfant peut se sentir protégé et perçu dans son individualité.

“ L’imagination créatrice est l’une des facultés intérieures les plus importantes parmi toutes celles dont dispose l’homme adulte. […]. Instinctivement, les enfants sont des êtres créatifs capables, tout comme les artistes, de découvrir par l’imagination ce que le moindre morceau de bois recèle de “sens. *

L’âge préscolaire au jardin d’enfants
Au cours des trois premières années de sa vie, l’enfant apprend davantage – et cela sans instruction – que plus tard dans toutes ses années d’études. L’imitation qui est – jusqu’à son entrée à l’école – la base de tout apprentissage, est uniquement fondée sur la perception des sens. Il en résulte que le jardin d’enfants doit être conçu de telle sorte que l’enfant puisse y observer les occupations quotidiennes et les travaux artisanaux tout en les imitant avec imagination. L’appauvrissement du champ de perception enfantine dans notre monde mécanisé (par exemple dans nos cuisines automatisées qui ne révèlent plus qui brasse, qui chauffe et qui lave) fait du jardin d’enfants un facteur de grande importance dans l’éducation. L’enfant y rencontre de petits jeux scéniques, des rondes et des comptines, mais aussi l’écoute attentive d’histoires et la joie spontanée d’entrer dans les chants entonnés par l’adulte. Avec leur imagination, les enfants insufflent vie aux matériaux simples et naturels tels que bois noueux, pommes de pin, tissus de couleur et leur attribuent, à chaque fois et selon leur inspiration, un nouveau rôle. Ils développent de cette façon leur faculté d’écouter et de parler ainsi que toutes les autres activités sensorielles, ce qui les prépare, lors de leur entrée à l’école, à poursuivre leur apprentissage à un niveau supérieur.

* ”Eduquer vers la liberté. La pédagogie de Rudolf Steiner dans le mouvement international des écoles Waldorf”. De Frans Carlgren, en collaboration avec Arne Klingborg