Ecole Associée de l’UNESCO : Découvrez notre Label

Certains d’entre vous se sont peut-être un jour demandés pourquoi le fronton de notre école porte la mention « Ecole associée de l’UNESCO »… pourquoi et pour quoi ?

Par Thomas MAECHLER

Mais tout d’abord, rappelons les bases ! UNESCO signifie : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization. Les écoles sont de ce fait concernées par le volet « Culture », et la notre a obtenu d’être « associée à l’UNESCO » en 2007. Le fondement de cette reconnaissance est lié à la mise en œuvre des principes de la Convention du Droit des enfants de l’ONU, qui stipule entre autres que « Chaque enfant dans le monde a le droit de grandir en bonne santé et en sécurité, de développer son potentiel, d’être écouté et pris au sérieux. ».

Disposer d’un tel « label » montre à ceux qui n’ont pas encore le bonheur de nous connaître que la pédagogie Steiner-Waldorf est reconnue par une entité internationale « sérieuse », et que cette association est un gage de sérieux, de respectabilité et d’ouverture.

Venons-en à ce à quoi nous nous engageons suite à l’obtention de ce label. Cela tient bien sûr d’abord au fait de rester conforme à la Convention des Droits de l’enfant précitée. Par ailleurs, nous sommes conviés annuellement à deux jours de séminaire réunissant toutes les écoles suisses associées de l’UNESCO. Nous avons alors un devoir : partager une ou plusieurs de nos expériences pédagogiques, ou en lien avec l’existence de l’école. Le partage entre nous de ces différents exposés sur des questionnements, des projets en cours ou aboutis, est très fructueux et inspirant pour tous.

Le dernier de ces séminaires, auquel j’ai participé, se tenait dans l’enceinte du World Nature Forum à Brigue et regroupait une trentaine d’écoles de toute la Suisse. Nous avons bénéficié en introduction d’une présentation au sujet de l’impact des changements climatiques sur la géographie locale, ainsi que ce que propose aux écoles ce site classé Patrimoine mondial de l’UNESCO « Alpes suisses Jungfrau-Aletsch ».

Puis nous avons tous présenté en quelques minutes nos contributions respectives à la réflexion collective « Partager pour grandir ». Les sujets étaient extrêmement variés, allant du partage de réflexions concernant la formation à des métiers qui dépendent de sponsors peu connotés « développement durable » à la création d’un local d’échange de vêtements, animé par des élèves. Nombre de ces exposés furent d’ailleurs présentés par des élèves de classes secondaires.

Pour notre école, j’ai exposé ce qui a été fait au cours de l’année passée pour renouveler les jeux extérieurs, des jardins d’enfant et des classes du primaire. Le but était de donner un exemple de ce qui peut être fait, avec ou sans entreprises extérieures, avec un budget très modeste ou plus conséquent, en associant des parents à la réalisation. Le tout en mettant l’accent sur l’utilisation de matériaux naturels, en phase avec une démarche de développement durable.

Nous avons en outre appris que la Commission suisse de l’UNESCO est en train de finaliser une plate-forme informatique d’échange de projets entre les écoles associées. Celle-ci permettra de proposer ou de demander à d’autres écoles si l’une ou l’autre souhaite participer à une activité en cours de préparation, de répondre favorablement à une demande, d’effectuer un échange entre classes (plus ou moins long selon l’âge et le type de projet)… Beaucoup d’opportunités à venir dont nous pourrions nous saisir, pour les élèves !

Ce forum fut également l’occasion d’échanges informels très intéressants ; j’en suis revenu enthousiasmé par les potentialités que recèle ce cercle des écoles associées de l’UNESCO. A nous d’utiliser au mieux celles qui nous paraîtront intéressantes.

Recevez notre actu

Événements, spectacles, ateliers, rencontres… recevez toute l’actu de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *